Lors du récent tournoi en ligne “Chessable Masters” (aussi appelé “Online Chess Masters”), le Néerlandais Anish Giri est revenu sur le devant de la scène.

Le Chessable Masters était un tournoi du Magnus Carlsen Chess Tour, présenté dans un article antérieur. Il s’est joué sur la plateforme chess24, en plusieurs étapes :

  • Tout d’abord, un tournoi préliminaire en 2 groupes de 6 joueurs (groupes A et B), à la cadence rapide.
  • Ensuite, les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finales, disputés en 3 matchs de 2 parties, à la cadence rapide.
  • Les gagnants des quarts de finales se rencontrent alors en demi-finales, disputées en 3 matchs de 2 parties, à la cadence rapide.
  • Enfin, les vainqueurs des demi-finales s’affrontent en finale, disputée en 3 matchs de 2 parties, à la cadence rapide.

Le tournoi préliminaire

Le groupe “A” était composé de :

  • Alexander Grishuk – 2784 Elo *
  • Pentala Harikrishna – 2690 Elo
  • Magnus Carlsen – 2881 Elo
  • Hikaru Nakamura – 2829 Elo
  • Vladislav Artemiev – 2769 Elo
  • Daniil Dubov – 2770 Elo

*Les classements Elo indiqués dans cet article sont les classements Elo en rapide, puisque le tournoi se déroule à une cadence de 15 minutes + 10 sec./coup.

Le classement final de ce tournoi était loin d’être clair. Lors des premières rondes, le Russe Artemiev a rapidement pris le dessus, après deux belles victoires, contre Dubov et Harikrishna. La 6e ronde a vu la victoire de Carlsen contre Nakamura, ce qui lui a permis de remonter après un début difficile. Il a ensuite gagné dans la 9e contre Dubov, et a fini ex-aequo à la première place avec Artemiev. Voici le classement final du groupe A :

Carlsen, Artemiev, Grishuk, et Nakamura, se sont ainsi qualifiés pour les quarts de finales. C’est dommage pour Daniil Dubov, ex-aequo a la troisième place, qui a fait un excellent tournoi, mais qui fut éliminé par le système de départages (“SB”), qui représente le total des points des adversaires battus.

Néanmoins, je ne peux m’empêcher de vous montrer sa magnifique victoire contre son compatriote Artemiev :

Le groupe “B” était composé de :

  • Maxime Vachier-Lagrave – 2860 Elo
  • Liren Ding – 2836 Elo
  • Ian Nepomniachtchi – 2778 Elo
  • Fabiano Caruana – 2773 Elo
  • Anish Giri – 2731 Elo
  • Teimour Radjabov – 2758 Elo

Lors des cinq premières rondes, Giri et MVL se sont démarqués après une course serrée, pleine de rebondissements; en particulier pour Caruana, l’ex-challenger mondial, qui a alterné sans arrêt victoires et défaites pour arriver au bout de ces cinq rondes avec 2.5/5. La ronde 7 a vu un terrible tournant pour le Français Vachier-Lagrave, qui a perdu contre Radjabov, jusque là, dernier. MVL a ensuite enchaîné les défaites, et est arrivé à la fin de la 10e ronde avec seulement 3.5 points, c’est-à-dire un demi point de plus qu’après la ronde 5 ! Giri a finalement terminé premier du groupe, avec 6 points. Voici le classement final du groupe B :

Ainsi, Caruana, Nepomniachtchi, Ding, et Giri, ont rejoint les qualifiés du groupe A pour les quarts de finales. Voici la victoire de Caruana contre Radjabov dans la ronde 4. Dans cette partie, Caruana nous montre que même si les finales Tour + Fou contre Tour sont généralement nulles, l’attaquant a quand même de bonnes chances pratiques, car ce n’est pas si évident à défendre :

Les Quarts de Finales

Lors des quarts de finales, Carlsen a affronté Caruana, Ding a affronté Nakamura, Nepomniachtchi a affronté Artemiev, et enfin, Giri a affronté Grishuk.

Magnus Carlsen (2881) – Fabiano Caruana (2773) 2- 0

Carlsen a facilement éliminé Caruana, qui a manqué de précision dans la deuxième partie, et a perdu avec les Blancs. Néanmoins, je préfère vous montrer la première partie Carlsen – Caruana, qui est ce qu’on peut appeler une “partie modèle” :

Liren Ding (2836) – Hikaru Nakamura (2829) 2 – 1

Ding et Nakamura se sont livrés à un combat serré, Ding a gagné le premier match, mais Nakamura a remporté le deuxième. Ding est parvenu à gagner le troisième match, se qualifiant ainsi pour les demi-finales. Dans la deuxième partie de ce match, Ding qui avait les Blancs a réussi à démontrer que l’Est-Indienne n’est pas invincible, et que même dans les grandes lignes, les Blancs ont leurs chances :

Ian Nepomniachtchi (2778) – Vladislav Artemiev (2769) 2 – 0

Nepomniachtchi a vaincu rapidement son compatriote Artemiev, gagnant ses deux matchs sur le score 2.5-0.5. Il a fait preuve d’un grand talent tactique dans la troisième ronde du deuxième match :

Anish Giri (2731) – Alexander Grishuk (2784) 1 – 0

Le Néerlandais Giri, qui fêtait son 26e anniversaire le 28 juin, le jour de sa dernière partie contre Grishuk, a remporté le troisième match après quatre parties nulles dans le premier match, et quatre parties nulles dans le deuxième match. Dans ce troisième match, Giri a remporté la première partie et la troisième, mais a fait nulle lors de la deuxième, ce qui lui fait un total de neuf parties nulles ! Dans la dernière, il a prouvé qu’il était en grande forme en ce jour d’anniversaire, grâce à une superbe combinaison au 22e coup :

Les Demi-Finales

Lors des demi-finales, Giri fut apparié contre Nepomniachtchi, et Ding contre Carlsen.

Anish Giri (2731) – Ian Nepomniachtchi (2778) 2 – 1

Giri a de nouveau impressionné avec sa victoire contre Nepomniachtchi. Le match était très serré : Giri a remporté le premier match, mais Nepomniachtchi s’est rattrapé en gagnant le deuxième. Dans le dernier match, Nepomniachtchi a gagné la première partie, mais Giri a gagné la deuxième, et ils ont annulé les deux dernières. Ainsi, ils ont du jouer le départage en blitz, que Giri a remporté 1.5-0.5. Durant ces demi-finales, Giri a impressionné avec une belle victoire dans le dernier départage de blitz à la cadence 5min. + 3sec. / coup :

Magnus Carlsen (2881) – Liren Ding (2836) 2 – 0

Le champion du monde a clairement dominé son rival chinois, se qualifiant ainsi pour la finale contre Giri.

Il a également fait preuve d’un bon esprit sportif lors de la ronde 2, du premier des deux matchs :

Dans la ronde 1, Carlsen avait les Blancs, et n’est pas parvenu à prendre l’avantage. Finalement, ils ont atteint une finale égale, mais Ding a soudainement perdu la connexion, et est tombé au temps. Carlsen a donc gagné le point. Le Norvégien, considérant sa victoire comme “injuste”, a fait preuve de fair-play, en rééquilibrant le score. Pour cela, il a abandonné au quatrième coup de la ronde 2, après avoir donné volontairement sa dame. Voici la partie :

Ce n’est pas la première fois que Ding perd en raison de ses problèmes de connexion. Cela a des répercussions sur son jeu, puisqu’il ne peut plus se concentrer correctement, jouant avec la menace permanente de perdre la connexion. Et comme disait Nimzowitsch : “La menace est plus forte que l’exécution”.

Ding n’était donc pas au meilleur de lui-même, et a perdu le départage en blitz. Carlsen a donc gagné le premier des deux matchs. Lors du deuxième match, Ding, qui n’était pas en forme, a gaffé avec les Blancs dans la première partie, ce qui a permis à Carlsen de gagner et de remporter par la suite le deuxième match. Je vous montre quand même la partie car à part cette gaffe à la toute fin, le combat était très intéressant :

La Finale

Magnus Carlsen (2881) – Anish Giri (2731) 2 – 0

Lors de cette finale, Giri fut stoppé dans son élan par le champion du monde qui a gagné les deux matchs de la finale. Lors du premier match, Carlsen a très bien joué les trois premières parties, et n’avait besoin que d’un demi-point pour gagner le match. En conséquence, il a joué passivement, et son adversaire a pris l’avantage et l’a battu, ce qui les a conduits au départages de blitz. Le Norvégien est parvenu à gagner le deuxième départage, malgré un problème de connexion qui lui fit perdre deux minutes. Dans le dernier match, Carlsen a gagné la première partie, mais par la suite, il a été imprécis, et a gaffé plusieurs fois, mais le Néerlandais n’en a pas profité et Carlsen a gagné le match, remportant ainsi le tournoi et les 45 000 $ de prix. Giri, qui est revenu au top après quelques mois de baisse, est reparti avec le deuxième prix de 27 000 $.

Voici la partie décisive remportée brillamment par Carlsen lors de la ronde 1 du dernier match :